Crédit fonctionnaire : comment améliorer les conditions de prêt

Le crédit fonctionnaire étant un engagement de dette envers les banquiers présente également des techniques d’amélioration de prêt en tant qu’avantages. C’est le fruit de divers accords mis en place par certains établissements bancaires avec certaines mutuelles.

Normalement, les conditions d’emprunt pour les fonctionnaires sont les mêmes que pour une autre personne parlant du taux d’intérêt, du montant du prêt et de sa durée. Mais les fonctionnaires qui adhèrent à une mutuelle professionnelle bénéficient d’avantages considérables sur la caution et l’assurance. Et même s’il n’appartient pas à une mutuelle, quelques avantages financiers en termes d’allègement de frais de dossiers peuvent être possibles.

Caution du prêt

Un des moyens d’amélioration des prêts fonctionnaires concerne la caution. Puisque le fonctionnaire appartient à une mutuelle, ce dernier va lui porter caution dans le seul but d’éviter la prise d’hypothèque à cause du prêt principal, pour le cas des crédits immobiliers par exemple.

Les frais de garantie sont alors pris en charge par la mutuelle. Ce cautionnement est alors gratuit. Mais ce privilège n’est pas automatique, car pour éviter que la mutuelle s’engage à cautionner une somme exorbitante et subir des pertes considérables à son tour, elle se fixe un taux d’endettement maximum, au-delà duquel elle peut refuser de garantir.

Assurance du prêt

Un autre moyen d’améliorer les prêts fonctionnaires concerne l’assurance. En effet, les fonctionnaires appartenant à une mutuelle de la fonction publique, peuvent bénéficier d’une assurance de prêt moins chère que celles proposées par les établissements bancaires.

Les assurances n’ont pas un taux ou un montant fixe, mais peuvent également s’adapter aux différentes catégories professionnelles existantes, dans le but de satisfaire tout un chacun. Entre autre, chaque mutuelle et organisme bancaire ont leurs propres conditions. Ces dernières n’étant pas fixes, le fonctionnaire se doit de prendre connaissance des spécificités de chacun.